Le Rafale en vedette des 88 ans de l’Indian Air Force !

C’est exceptionnel pour la rédaction d’omnirole-rafale.com, pour la première fois, et en exclusivité, nous disposons d’un contributeur étranger. Présent lors du show aérien, Saurav Chordia a bien voulu nous communiquer quelques clichés pour illustrer cet article.

L’armée de l’air indienne célèbre ses 88 ans

Son histoire remonte à 1932, date à laquelle elle apporte son soutien au Royaume-Uni. Le premier escadron voit le jour en avril 1933.

Après avoir participé à la Seconde Guerre mondiale, l’armée de l’air en Inde est devenue la Royal Indian Air Force au milieu des années 1940. En 1950, après la naissance de la république, elle est devenue l’Indian Air Force. De six officiers et 19 « Hawai Sepoys » en 1933, l’armée de l’air est maintenant la quatrième plus grande au monde.

Le premier Rafale de l’Indian Air Force se pose à Ambala le 29 juillet 2020. Indian Air Force Day 2020. Photo © Neel385
Une collaboration avec Dassault Aviation depuis 1953

L’Inde est le plus ancien client export de Dassault. En juin 1953, elle commande 71 Ouragan, puis 33 autres en 1954. Les appareils opèrent jusqu’en 1967 sous le nom de « Toofani« , ouragan en hindi.

Entre 1957 et 1973, ce sont 104 Mystère IVA qui rejoignent l’Indian Air Force.

En 1960, un escadron de 14 Breguet 1050 Alizé voit le jour, permettant à l’Inde de bénéficier d’un appareil de lutte anti sous-marine et de reconnaissance.

C’est au tour du Jaguar d’entrer en action en 1978 avec 120 appareils. Les premiers exemplaires proviennent d’Europe, mais le reste sera produit sous licence sur place (HAL).

En 1982 et 1986, l’IAF commande un total de 42 monoplaces (H) et 7 biplaces (TH) Mirage 2000 et 10 autres (4 H et 6 TH) en 2000. Trois escadrons Tigers, Battle Axes et Wolfpack, à Gwalior, exploitent la flotte. En juillet 2011, les autorités indiennes confient à Dassault et Thales, la mise à niveau de la flotte (I/TI), avec des équipements et systèmes de dernière génération.

Finalement, après une commande de 36 Rafale EH/DH en 2015, les premiers appareils se posent à Ambala, dans le nord est de l’Inde en juillet 2020.

Les Rafale indiens intègrent un certains nombre de spécificités
Près de 40 leurres sont visibles sur cette photo
Le Rafale DH réalise une courte démonstration. Il dispose d’un réservoir ventral à capacité supersonique de 1250 litres, ainsi que deux pylônes d’emport sous voilure.
C’est le Rafale DH « RB004 » qui assure la présentation en vol. Indian Air Force Day 2020 © Saurav Jain
Une journée qui n’est pas qu’une simple célébration

En plus de l’intérêt de l’évènement pour la célébration de l’histoire et des traditions, le défilé et le passage aérien ont également une importance en tant que message stratégique. Outre le rapport de force qui oppose l’Inde à ses voisins chinois et pakistanais, une telle démonstration se veut également motivante et rassurante pour le peuple indiens.

Cette année, les Tejas LCA, Mig-29 et 21 et Sukhoi-30 ainsi que les nouveaux Rafale sont présentés au public. Sont également présents, des hélicoptères comme le Mi17V5, le Chinook, le Mi-35, l’ALH Rudra et l’Apache. Enfin, des avions de transport comme le C-17 Globemaster, le C-130 et l’IL-76 Gajraj complètent le dispositif.

L’équipe acrobatique à voilure fixe de Suryakiran et l’équipe acrobatique d’hélicoptère Sarang sont également parties prenantes à l’événement.

Ci-dessous, le show en vidéo. Les présentations aériennes débutent à 1:30:00. Un Rafale DH se présente aux côtés d’un Su-30 à 1:36:00 pour une brève présentation. Le lecteur appréciera le tir de leurres effectué à 1:41:15.

Tir de leurres par ce Rafale DH © Neel385
De l’Ouragan au Rafale …
Dassault Ouragan « Toofani ». Source
Dassault Mystère IV
Breguet Alizé
Un des 4 Jaguar IS de la force aérienne indienne en escale technique à Istres en mai 2016. Les appareils étaient accompagnés de 4 Su-30 MKI, deux C-17 Globmaster III et deux Il-78. Les appareils se rendaient à l’exercice Red Flag en Alaska – © Bruno Faure
Un Mirage 2000H était également exposé à l’occasion des 88 ans de l’Indian Air Force. Au point central se trouve un missile air-surface Rafael Popeye. Un pod CME Remora se trouve à l’extrémité gauche de voilure. Une nacelle de type « datalink » prend place sous le pylône latéral avant droit (AN/ASW-55). Elle permet le guidage du missile Popeye © Saurav Chordia

NDLR : la rédaction tient une nouvelle fois à remercier Saurav Chordia pour son exceptionnelle participation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!