La réponse aux besoins extrêmement pointus de l’Indian Air Force.

L’Inde a pris livraison ce mardi 08 octobre 2019, du premier des 36 Rafale commandés en septembre 2016 à la France. Il s’agit d’un Rafale DH (biplace), numéroté « RB001 ».

A cette occasion, le ministre indien de la Défense Rajnat Singh a salué un « jour historique pour les forces armées indiennes« . Après avoir visité les usines Dassault de Mérignac, le ministre a procédé à un vol d’une trentaine de minutes à bord du RB001. Le PDG de Dassault Aviation, Eric Trappier, a souligné « le lien stratégique unique et fort qui unissait nos deux pays« .

A ce jour, 3 appareils sont déjà terminés, et au moins 4 autres sont en cours d’assemblage. Les livraisons devraient s’étaler jusqu’en 2022, et les premiers appareils rejoindre l’Inde à partir de mai 2020.

Le Rafale RB001 aux usines Dassault de Mérignac – © Dassault Aviation
Le ministre indien de la Défense Rajnat SINGH, aux côtés de Philippe DUCHATEAU, chef pilote d’essais.
Des appareils au standard F3-R, et bien plus encore.

Le RB001 n’est pour autant pas le premier appareil au standard indien, car le RB008, destinés aux essais en vol, a été livré il y a déjà quelques mois. Même s’il n’est pas évident de connaître l’exact cahier des charges de l’Armée de l’Air indienne, certaines sources annoncent la présence des équipements suivants :

Rafale DH « RB008 – © Dassault Aviation

 

  • Une mise à niveau des centrales inertielles Sigma 95N afin de pouvoir prendre en compte le système de navigation par satellite indien (Indian Regional Navigation Satellite System – IRNSS, également appelé NAVIC – NAVigation with Indian Constellation). Positionnement et synchronisation sont assurés en temps réel, avec une cartographie couvrant 1500 km autour de l’Inde.
  • Le radar (RBE-2 AESA) dispose d’une fonction météo plus précise.
  • Le système de génération d’oxygène (OBOGS) est amélioré et intègre certains filtres supplémentaires.
Le Rafale RB001, avec à son bord Philippe DUCHATEAU (chef pilote d’essais Dassault) et le Ministre de la Défense indienne, Rajnat SINGH le 08 octobre 2019 – © Sébastien David (Bordeaux Mérignac Spotters)

 

  • Les appareils sont équipés d’un Traffic Collision Avoidance System (TCAS) développé par Thales. L’avionique est également complétée d’un Terrain Avoidance Warning System (TAWS).
  • Les réacteurs M88-E4 sont adaptés pour être exploités sur des aérodromes situés en haute altitude.
  • IESI (Integrated Electronic Standby Instruments) de Thales : participe à l’optimisation de l’enveloppe de vol, et en particulier aux faibles vitesses.
De nouvelles capacités d’emports.
  • En plus de l’éjecteur tri-bombes Rafaut AT-730, les appareils bénéficieront d’un Multiple Ejector Rack (MER) permettant l’emport de 4 bombes légères de fabrication indienne ou étrangère. L’emport multiple de munitions légères et moins coûteuses répond à une exigence opérationnelle.
Vue d’artiste du projet SmartGlider (MBDA) emportés par un Hexabomb Smart Launcher (HSL) – © MBDA

 

  • Un système de leurre tracté à fibre optique conçu par Rafael, le X-Guard, destiné à contrer les menaces air-air ou sol-air. (Source x-guard ). Ce complément à l’environnement SPECTRA déjà existant, pourrait donner lieu à un emport au point 3 de voilure, par exemple.
Illustration du X-Guard sur un F-16 © Rafael

 

  • La base de données SPECTRA est également mise à jour afin de prendre en compte les menaces référencées par l’Indian Air Force.
  • Sur la photo ci-dessous, on observe une modification apportée sur le capteur intégré au « cigare » SPECTRA (en noir sur le bord d’attaque du sommet de dérive).
Rafale DH – © Dassault Aviation
De nombreux équipements étrangers.
  • Les pilotes bénéficient également du casque TARGO-II Helmet Mounted Display Systems développé par ELBIT.
TARGO™ II – Day & Night Capabilities

 

  • Les Rafale emporteront des pods de désignation et reconnaissance LITENING G4. Commandés à 164 exemplaires en 2016, ils sont déjà utilisés au sein de l’Indian Air Force sur Su-30MKI et Mig-29.
AN/AAQ-28(V) LITENING Targeting Pod

 

  • Les emports air-sol se verront augmentés par l’intégration des munitions air-sol Rafael SPICE 1000 à guidage électro-optique/GPS. (Spice)
Spice 1000 embarqué sur un F-16 – © Rafael

 

  • MBDA fournira le missile Meteor, déjà opérationnel sur les Rafale au Standard F3-R.
  • Le missile anti-radars ALARM permettra de mener à bien les missions SEAD (Suppression of Enemy Air Defense).
Profils de tir du missile ALARM

 

  • Un développement conjoint permettra par ailleurs l’intégration du missile air-air ASTRA (BVR) conçu et assemblé en Inde, ainsi que des bombes de type « High Speed Low Drag (HSLD) ».

Sujet plus « sensible », les Rafale indiens pourraient vraisemblablement faire l’objet de nouvelles modifications portant sur l’emport d’armes nucléaires.

Les 36 Rafale indiens seront stationnés sur les bases d’Ambala, à proximité du Cachemire et de la frontière pakistanaise. Dans un second temps, à Hasimara, dans le Bengale occidental.

Le 17 Squadron sera le premier escadron de Rafale indiens.

Photos : © Dassault Aviation – S. Randé, V. Almansa et G. Gosset.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!