5 Octobre 1956, le Br 1050-01 Alizé réalise son premier vol. Avion de lutte anti-sous-marine, il embarque également sur porte-avions.

Un Rolls-Royce Dart 21 de 1950 ch motorise l’appareil, équipé d’un radar de détection et de navigation DRAA2A. Les usines Breguet assemblent 89 exemplaires, dont 75 pour la France.

En 2000, la Marine Nationale retire son dernier Alizé du service opérationnel. Aujourd’hui, il n’en reste plus qu’un seul en état de vol, le n°59, propriété de l’association « Alizé Marine ». Cet avion, sort d’usine en 1959.

Un groupe de bénévoles créé l’association en 2010, afin de préserver le n°59, et le présenter au public à l’occasion de meetings. L’objectif est de faire revivre au plus grand nombre cette page d’histoire de l’aéronautique navale.

Cédé par la Marine en 2011, l’aéronef a fait l’objet d’une remise en état de vol par les membres de l’association et a obtenu l’agrément CNRAC «avion de collection» en mai 2013 sous l’immatriculation F-AZYI.

En savoir plus sur le site Internet de l’association « Alizé Marine », ainsi que sur « L’Alizé souffle encore …« .

(Photo ci-dessus : Bastien Otelli)

A suivre sur Facebook :

Le Breguet 1050 n°59 (F-AZYI) en vol © Bastien Otelli
Le Breguet 1050 n°59 (F-AZYI) en vol © Bastien Otelli
Vue de l’Alizé : survol de Landivisiau en ???? escorté d’un Rafale M et d’un Super Etendard © Olivier Antoine

error: Content is protected !!