Vers un premier convoyage au printemps 2020 ?

Commandés à 36 exemplaires en 2016, les premiers Rafale destinés à l’Indian Air Force sortent des usines Dassault de Mérignac depuis fin 2018. Afin de satisfaire les besoins initiaux de l’Inde, les premiers appareils sont des biplaces portant la dénomination de Rafale DH.

Dans un premier temps, ce sont les pilotes d’essais de Dassault Aviation qui réceptionnent et testent les avions en vol. C’est seulement après que l’Inde réceptionne à son tour ses Rafale DH afin de débuter la formation de des pilotes.

Dans la nomenclature indienne, ceux-ci portent une codification débutant par « RB« , suivi d’un numéro à trois chiffres. La première machine livrée a été le RB008, destinée aux essais d’intégration des spécificités exigées par l’Indian Air Force. La dénomination « RB » provient des initiales de l’actuel chef d’Etat-Major de la force aérienne indienne : Air Chief Marshal Rakesh Kumar Singh Bhadauria.

Le premier trimestre 2020 marque donc la livraison effective de l’ensemble des 8 Rafale DH (biplace) commandés par l’Inde. En conséquence, il reste 28 Rafale EH à livrer, dont une des premières machines est observée en mars 2020. On observera d’ailleurs que le vol est effectué peu avant les mesures de confinement décidées par le gouvernement français, en réponse à l’épidémie de Covid-19. De fait, les prochaines réceptions d’appareils devraient ralentir quelque peu.

En ce qui concerne les Rafale EH, ceux-ci portent une codification en « BS » suivi de 3 chiffres. Cette dénomination provient des initiales de l’ancien chef d’état major, l’Air Chief Marshal

Birender Singh Dhanoa.

Premier Rafale EH observé à Mérignac, le « BS003 » ici au roulage dans la matinée du 17 mars 2020 – © Swiderek Maciejka

L’inde réceptionne donc ainsi l’ensemble de ses Rafale DH.

Les membres de l’association Bordeaux Mérignac Spotters (BMS) assurent la couverture photographique. Voici quelques clichés des 7 premiers exemplaires (photo ci-dessus © Florian Roussel). Ils ont été pris entre juillet 2019 et mars 2020.

Le Rafale DH « RB001 » sous un ciel girondin nuageux, en configuration lisse, donc sans emports de charges supplémentaires – © Sébastien David
Configuration type « convoyage » ou vol à longue distance pour le Rafale DH « RB002 » en approche de l’aéroport de Mérignac – © Cédric Guere
Les Rafale DH « RB002 » et « RB001 », ici en configuration « Fox », emportent un unique réservoir pendulaire largable de 1250 litres en position centrale – © Didier Durieux
A l’atterrissage, le Rafale DH « RB002 » – © Florian Roussel
Roulage sur le taxiway pour le Rafale DH « RB002 » – © Julie Reynes
L’équipage du Rafale DH « RB002 » se prépare au décollage – © Sébastien David
Retour crépusculaire pour le Rafale DH « RB003 » – © Cédric Guere
Taxiway direction piste 05 pour le Rafale DH « RB003 » – © Swiderek Maciejka
Le Rafale DH « RB003 » ferme la marche – © Florian Roussel
Lumière hivernale pour le retour de mission du Rafale DH « RB004 » – © Julie Reynes
Les cocardes sont encore absentes sur le Rafale DH « RB005 » – © Didier Durieux
Alignement avant décollage pour le Rafale DH « RB005 » – © Swiderek Maciejka
Ce pilote du Rafale « RB006 » se pose, sous l’oeil expert de l’instructeur situé en place arrière – © Didier Durieux
Le traitement spécifique de la verrière est bien visible sur le Rafale DH « RB007 » en approche finale – © Cédric Guere
On observe l’importance du braquage des plans canards, ici sur le Rafale DH « RB007 ». Ils permettent entre autre d’optimiser le flux d’air au niveau de la voilure, et assurent également une partie de la fonction aérofreins – © Sébastien David

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!