La livraison des appareils serait effective avant 2030.

(Photo de couverture © Dassault Aviation – A. Pecchi)

C’est une “promesse” électorale qui ne passe pas inaperçue. Alors que les 12 candidats à l’élection présidentielle de 2022 exposent aux Français leurs projets pour le prochain quinquennat, la

profession de foi du candidat Emmanuel Macron annonce “garantir la souveraineté de la France”, par l’acquisition de 60 Rafale dont la livraison serait effective avant 2030. Mais qu’en est-il exactement ?

60 Rafale pour la France d’ici 2030 ?
Depuis 1991, des choix politiques et budgétaires pas toujours simples

25 ans après le lancement du programme, il y a eu 10 ans de décalage des commandes et une baisse de 50% du nombre d’appareils pour l’Armée de l’Air. Ainsi, le premier Rafale “Air” est livré en 2006, au lieu de 1996.

En 1991, la première quantité est fixée à 276 appareils pour l’Armée de l’Air et 60 pour la Marine. Cependant, en 1998, la dotation chute à 225 et 40 pour la Marine. Enfin, la LPM(*) 2019-2025 fixe à 185 le nombre de Rafale et 40 pour la Marine. Avec la modernisation de 55 Mirage 2000D (lancée tardivement en 2016), le passage au tout Rafale ne se fera pas avant 2035 !

En 2021, les commandes françaises portent sur 192 Rafale. 63 biplaces, 69 monoplaces et 48 Marine (Tranche 1 à 4), auxquels s’ajoutent 12 appareils commandés en 2021. Compte tenu des livraisons, des pertes et des appareils d’essais(**), la France compte 143 Rafale en 2019.

(*) Loi de Programmation Militaire. (**) 152 livrés, dont 5 appareils perdus, 3 avions d’essais, 1 cellule au CEAT.

Les commandes de Rafale en 4 tranches

En 12 ans, la France commande 180 Rafale en 4 tranches :

  • 1ère Tranche (commandée en 1997) : 13 appareils
  • 2e tranche (commandée en 1999) : 48 appareils (livraisons de décembre 2004 à novembre 2008)
  • 3e tranche (commandée en 2004) : 59 appareils (livraisons de septembre 2008 à juin 2013)
  • 4e tranche (commandée en 2009) : 60 appareils (livraisons à partir de septembre 2013)

Cependant, suite au projet de loi de programmation militaire de 2013, les livraisons à la France ralentissent et devraient reprendre en 2022. La production se concentre alors sur l’export. Début 2022, il reste encore 28 avions à livrer issus de la tranche 4 (tranche dite “4T2”). Seulement 152 ont été livrés.

Ainsi que le Rafale M1, les Rafale C101 et B301 sont des appareils exclusivement dédiés aux essais en vol © Dassault Aviation – A. Pecchi
Début 2022, la France dispose d’une flotte de 137 Rafale

En janvier 2021, Paris commande 12 Rafale. Annonce faite par la ministre des Armées, Florence Parly le 06 octobre 2020. L’objectif est de compenser le prélèvement de 12 appareils à l’inventaire de l’Armée de l’Air afin d’équiper la Grèce. L’enveloppe budgétaire serait de 1,4 milliards d’euros (source), pour une livraison en 2025. Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation et Florence Parly, ministre des Armées, signent le contrat d’acquisition le 29 janvier 2021.

Fin 2021, la Grèce prenant possession de ses 6 premiers Rafale, la flotte française passe donc de 143 à 137 Rafale. A cela, bien entendu, il faut tenir compte de la politique de Maintien en Condition Opérationnelle qui permet d’obtenir une estimation du réel nombre d’avions disponibles.

Qu’en est-il de cette promesse électorale ?

Tous comptes faits, début 2022 il reste 28 Rafale à livrer à la France afin d’honorer une commande passée en … 2009 ! Si l’on ajoute les 12 appareils commandés en 2021, cela porte le reliquat à 40 Rafale. Si l’on fait le rapprochement avec la promesse du candidat à l’élection, 20 appareils viendraient donc s’ajouter à cette liste.

Seulement, initialement, une cinquième tranche portant sur 30 appareils à livrer entre 2027 et 2030 devait être signée en 2023. De même, la France ne devait pas se séparer d’appareils au profit des exportations. Ainsi, elle pouvait bénéficier de 180 + 30 Rafale, soit 210 appareils livrés en 2030. En retirant les 9 appareils perdus ou d’essais, la flotte aurait été d’environ 200 avions.

La réalité en sera semble-t-il finalement toute autre.

Si l’on fait les comptes, au 152 Rafale français livrés à fin 2018, on pourrait alors ajouter cette promesse de 60 appareils, portant le nombre d’avions livrés à 212 en 2030. Cependant, il faut retirer 12 appareils destinés à la Grèce, ainsi que 12 autres pour la Croatie. Déduction faite des 9 avions perdus ou d’essais, le parc Rafale serait alors de 179 avions.

179 … Il est loin le temps où les forces espéraient 336 Rafale !

Alors, qu’en sera-t-il ? Jacques Chirac n’avait-il pas dit en 1988 que “Les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent” ?

Si la France réduit sans cesse ses ambitions autour du Rafale, les ventes à l’export, quant à elles, représentent désormais 284 exemplaires © Dassault Aviation – A. Pecchi

5 thoughts to “60 Rafale de plus pour la France

  • Grajwoda jaky

    Merci. Pour vos informations, je suis un ancien de l’armée de l’air

    Répondre
    • Philippe AMIEL

      Merci à vous. Je fais au mieux, avec les informations en ma possession, en tout cas.
      A quelle époque et dans quelle spécialité étiez vous dans l’AdA ?

      Répondre
  • xorminet

    48 Rafale M commandés?!
    Pourquoi ce +8 par rapport à la LPM?

    Répondre
  • Jarrioz

    Bonjour
    Moi aussi je suis un passionné et j’apprécie beaucoup votre façon de relater des informations qui sont très intéressantes pour tout le monde et en particulier pour les initiés.
    Je vous felicite pour cette initiative.
    Jean-Louis

    Répondre
    • Philippe AMIEL

      Bonjour Jean-Louis,
      Merci pour ces compliments, je fais du mieux possible.
      Philippe.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!