Ces appareils s’ajoutent aux 24 premiers commandés en 2015.

A ce jour, cette nouvelle commande de Rafale fait de l’Egypte le principal utilisateur de l’avion de combat produit par Dassault Aviation à l’export. En effet, Qatar et Inde disposent chacun de 36 appareils en commande. La Grèce, quant à elle en réceptionnera 18 à partir de cet été.

Le contrat semble avoir été décidé fin avril, mais n’a pour le moment fait l’objet d’aucune communication officielle de la part des protagonistes.

C’est le 9 février 2015 que le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi approuve l’achat de 24 Rafale. La commande se compose alors de 8 appareils monoplaces (Rafale EM) et 16 biplaces (Rafale DM). L’ensemble des Rafale égyptiens est opérationnel depuis 2019 sur la base aérienne de Gebel El Basur, à 85 km au nord ouest du Caire (Berigat AB). Les livraisons se sont échelonnées entre 2015 et 2019.

Communication officielle le 04 mai 2021

La commande porte finalement sur 18 Rafale monoplaces et 12 biplaces.

« Cette nouvelle commande est la preuve du lien indéfectible qui unit l’Égypte, premier utilisateur export du Rafale comme elle l’a été pour le Mirage 2000, à Dassault Aviation depuis près de 50 ans. Elle témoigne également de la qualité opérationnelle du Rafale, puisque pour la seconde fois un client export fait le choix de commander des avions supplémentaires. Dassault Aviation et ses partenaires remercient les Autorités Égyptiennes de cette nouvelle marque de confiance et les assurent de leur engagement total à satisfaire une nouvelle fois leurs attentes « .

Eric Trappier, Président-Directeur général de Dassault Aviation.

Egypte
Rafale EM au décollage à Bordeaux Mérignac. Les livraisons des appareils égyptiens s’étalent entre 2015 et 2019 © Julien ChiericiBordeaux Mérignac Spotters

Rafale DM – L’Egypte commande 30 Rafale de plus en 2021 © Swiderek MaciejkaBordeaux Mérignac Spotters

Rafale DM pendant l’exercice Skyros 2021 © Maelig Cadiou
Mig-29M2 en patrouille avec un Rafale DM en 2021 © EC 1/4 Gascogne
L’Egypte, fidèle client de Dassault Aviation

Déjà, en 1981, l’Egypte commande à la France vingt Mirage 2000. Les appareils seront d’ailleurs livrés en vol, sans ravitaillement, entre juin 1986 et 1988. La commande se compose de 16 monoplaces et 4 biplaces qui stationnent sur la base de Berigat.

82 Mirage 5 équiperont également l’armée égyptienne qui totaliseront 100000 heures de vol fin 2010. Ces appareils feront l’objet de différentes commandes entre 1973 et 1981.

Mirage 2000 EM © Jacques Sirougnet. Extrait du livre d’Olivier Kleine, aux éditions Lavauzelle – 1992. L’Egypte commande 30 Rafale de plus
AlphaJet égyptien au salon du Bourget en 1985. Les 44 appareils seront construit sous licence par l’Arabic Organisation for Industry à l’issue d’une vive compétition avec le Hawk © Fred Willemsen
Mirage 5E2 en 1983 © Marc Rostaing. Extrait du livre « les monoréacteurs Dassault à aile delta – Tome 4 » aux éditions Lela presse

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!