Juin 2010, cap au vent sur le porte avions ! Ambiance …

Après Hervé Dermoune en 2012, c’est au tour de Serge & Philippe Livoury d’embarquer et de nous livrer une expérience peu commune à bord du Charles de Gaulle en juin 2010 (Texte et photos © Ph. Livoury).

Le Rafale M16 après sa sortie de piste en 2008 à Landivisiau.

Les avions de La flottille 12F sont saisinés, l’équipage est au poste de manœuvre général, les machines sont parées. Appareillage de Toulon du porte-avions, sortie des passes et route vers le théâtre d’opération. Le dispositif se met en place avant de catapulter les aéronefs.

Le dispositif est en place, le navire, a une route stable face au vent, les aéronefs sont tour à tour catapultés à une fréquence incroyable. Sur le pont c’est un ballet d’avions et d’hommes du pont. Puis les appareils sont récupérés, à la même cadence. Le spectacle est fabuleux, la vapeur occulte par moment le pont d’envol, le bruit est assourdissant.

Catapultage : 2 secondes pour atteindre 250 km/h sur à peine 80 m !

… appontage : à 250 km/h, le pilote accroche un des 3 brins espacés de 5 m baptisés Athéna, Aphrodite et Andromède. L’appareil s’immobilise sur 70 m. 

© Philippe Livoury.

 

2 thoughts to “Une journée sur le Charles de Gaulle

  • Thierry M

    Excellent !! Une très belle série qui donne envie !

    Répondre
    • Philippe AMIEL

      Oui, je ne dirais pas non à une petite visite sur le CdG …

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!