La réponse aux besoins extrêmement pointus de l’Indian Air Force.

L’Inde a pris livraison ce mardi 08 octobre 2019, du premier des 36 Rafale commandés en septembre 2016 à la France. Il s’agit d’un Rafale DH (biplace), numéroté « RB001 ».

A cette occasion, le ministre indien de la Défense Rajnat Singh a salué un « jour historique pour les forces armées indiennes« . Après avoir visité les usines Dassault de Mérignac, le ministre a procédé à un vol d’une trentaine de minutes à bord du RB001. Le PDG de Dassault Aviation, Eric Trappier, a souligné « le lien stratégique unique et fort qui unissait nos deux pays« .

A ce jour, 3 appareils sont déjà terminés, et au moins 4 autres sont en cours d’assemblage. Les livraisons devraient s’étaler jusqu’en 2022, et les premiers appareils rejoindre l’Inde à partir de mai 2020.

Le Rafale RB001 aux usines Dassault de Mérignac – © Dassault Aviation
Le ministre indien de la Défense Rajnat SINGH, aux côtés de Philippe DUCHATEAU, chef pilote d’essais.
Des appareils au standard F3-R, et bien plus encore

Le RB001 n’est pour autant pas le premier appareil au standard indien, car le RB008, destinés aux essais en vol, a été livré il y a déjà quelques mois. A ce titre, le RB008 assure les essais et développement des spécificités des Rafale indiens.

Même s’il n’est pas évident de connaître l’exact cahier des charges de l’Armée de l’Air indienne, certaines sources annoncent la présence des équipements suivants :

Le Rafale DH « RB008 est en charge des essais et développement des spécificités des Rafale indiens – © Dassault Aviation

 

  • Une mise à niveau des centrales inertielles Sigma 95N afin de pouvoir prendre en compte le système de navigation par satellite indien (Indian Regional Navigation Satellite System – IRNSS, également appelé NAVIC – NAVigation with Indian Constellation). Positionnement et synchronisation sont assurés en temps réel, avec une cartographie couvrant 1500 km autour de l’Inde.
  • Le radar (RBE-2 AESA) dispose d’une fonction météo plus précise.
  • Le système de génération d’oxygène (OBOGS) est amélioré et intègre certains filtres supplémentaires.
Le Rafale RB001, avec à son bord Philippe DUCHATEAU (chef pilote d’essais Dassault) et le Ministre de la Défense indienne, Rajnat SINGH le 08 octobre 2019 – © Sébastien David (Bordeaux Mérignac Spotters)

 

  • Les appareils sont équipés d’un Traffic Collision Avoidance System (TCAS) développé par Thales. L’avionique est également complétée d’un Terrain Avoidance Warning System (TAWS).
  • Les réacteurs M88-E4 sont adaptés pour être exploités sur des aérodromes situés en haute altitude.
  • IESI (Integrated Electronic Standby Instruments) de Thales : participe à l’optimisation de l’enveloppe de vol, et en particulier aux faibles vitesses.
De nouvelles capacités d’emports
  • En plus de l’éjecteur tri-bombes Rafaut AT-730, les appareils bénéficieront d’un Multiple Ejector Rack (MER) permettant l’emport de 4 bombes légères de fabrication indienne ou étrangère. L’emport multiple de munitions légères et moins coûteuses répond à une exigence opérationnelle.
Vue d’artiste du projet SmartGlider (MBDA) emportés par un Hexabomb Smart Launcher (HSL) – © MBDA

 

  • Un système de leurre tracté à fibre optique conçu par Rafael, le X-Guard, destiné à contrer les menaces air-air ou sol-air. (Source x-guard ). Ce complément à l’environnement SPECTRA déjà existant, pourrait donner lieu à un emport au point 3 de voilure, par exemple.
Illustration du X-Guard sur un F-16 © Rafael

 

  • La base de données SPECTRA est également mise à jour afin de prendre en compte les menaces référencées par l’Indian Air Force.
  • Sur la photo ci-dessous, on observe une modification apportée sur le capteur intégré au « cigare » SPECTRA (en noir sur le bord d’attaque du sommet de dérive).
Rafale DH – © Dassault Aviation
De nombreux équipements étrangers
  • Les pilotes bénéficient également du casque TARGO-II Helmet Mounted Display Systems développé par ELBIT.
TARGO™ II – Day & Night Capabilities

 

  • Les Rafale emporteront des pods de désignation et reconnaissance LITENING G4. Commandés à 164 exemplaires en 2016, ils sont déjà utilisés au sein de l’Indian Air Force sur Su-30MKI et Mig-29.
AN/AAQ-28(V) LITENING Targeting Pod

 

  • Les emports air-sol se verront augmentés par l’intégration des munitions air-sol Rafael SPICE 1000 à guidage électro-optique/GPS. (Spice)
Parmi les spécificités des Rafale indiens, ceux-ci devraient emporter le Spice 1000, ici embarqué sur un F-16 – © Rafael

 

  • MBDA fournira le missile Meteor, déjà opérationnel sur les Rafale au Standard F3-R.
  • Le missile anti-radars ALARM permettra de mener à bien les missions SEAD (Suppression of Enemy Air Defense).
Profils de tir du missile ALARM

 

  • Un développement conjoint permettra par ailleurs l’intégration du missile air-air ASTRA (BVR) conçu et assemblé en Inde, ainsi que des bombes de type « High Speed Low Drag (HSLD) ».

Sujet plus « sensible », les Rafale indiens pourraient vraisemblablement faire l’objet de nouvelles modifications portant sur l’emport d’armes nucléaires.

Les 36 Rafale indiens seront stationnés sur les bases d’Ambala, à proximité du Cachemire et de la frontière pakistanaise. Dans un second temps, à Hasimara, dans le Bengale occidental.

Le 17 Squadron sera le premier escadron de Rafale indiens.

Photos : © Dassault Aviation – S. Randé, V. Almansa et G. Gosset.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!