Le ravitailleur en vol  : outil indispensable à la conduite des opérations extérieures.

La flotte de ravitailleurs en vol de l’US Air Force se compose de :

  • Près de 400 Boeing KC-135 Stratotanker. Ces appareils peuvent délivrer 17 tonnes de carburant pour une autonomie de 4h30 sur zone à 2000 km. L’équipage s’élève généralement à 3 personnes (2 pilotes et un “boomer” dont le rôle est d’assurer la phase de ravitaillement en vol). Ces avions sont en service depuis 1956. Dans le cadre de missions complexes, un navigateur peut se joindre à l’équipage.
  • Environ 60 Mc Donnell Douglas KC-10 Extender complètent le dispositif de l’USAF. Les équipages se composent de 4 personnes : 2 pilotes, un mécanicien et un “boomer”. Le KC-10 peut délivrer 90 tonnes de carburant à 3500 km de sa base.

Le saviez-vous ? Les avions de combat modernes consomment un carburant, le JP-8, composé d’une base brute (A1) à laquelle on ajoute des inhibiteurs de givrage et de corrosion.

Depuis sa création en 1949, l’OTAN développe sa capacité à mettre en place des actions conjointes, tant au niveau des phases d’entraînement, que des opérations extérieures. L’interopérabilité permet ainsi à des forces, des unités ou des systèmes de travailler ensemble. Il en est ainsi entre la flotte de ravitailleurs de l’US Air Force, et les Rafale de l’Armée de l’Air ou de la Marine Nationale.

Le saviez-vous ? Pendant la seule opération Desert Shield en 1990, les ravitailleurs de l’USAF assurèrent 5000 sorties, délivrant plus de 100 millions de litres de carburant aux appareils alliés. L’opération Desert Storm, quant à elle, provoqua près de 15000 sorties en à peine 43 jours, pour un total de 420 millions de litres de carburant délivrés (Source).

Un Boeing KC-135 Stratotanker ravitaille des Rafale du Qatar

Manœuvres conjointes entre l’USAF et la Qatar Emiri Air Force en décembre 2020. Un ravitailleur du 340th Expeditionary Aircraft Refueling Squadron opère un certain nombre de contacts au profit des Rafale du Qatar. Les appareils de l’USAF stationnent alors sur Al Udeid Air Base. Photos © U.S. Air Force photo by Staff Sgt. Trevor T. McBride (Source).

Une formation de Rafale EQ/DQ. Toutes les versions du Rafale disposent d’une perche de ravitaillement en vol
Le Rafale embarque en interne 5320 litres de kérosène (4920 litres pour les appareils biplaces)
Le panier de ravitaillement mesure environ 50 cm. L’altitude classique de ravitaillement est de 8000 mètres. La vitesse, de l’ordre de 300 kts (Mach 0,69 à 22800 ft)
Le radar est “mis en veille” le temps du ravitaillement

Opération Inherent Resolve (Octobre 2014 à nos jours)

Mars 2017, un KC-10 Extender du 908th Expeditionary Air Refueling Squadron ravitaille un Rafale B de l’Armée de l’Air. Photo © Senior Airman Joshua A. Hoskins (Source).

11 janvier 2020, à l’occasion d’un vol de nuit, un KC-10 de l’USAF ravitaille en vol un Rafale de l’Armée de l’Air. L’appareil appartient au 908th EARS qui stationne sur la base d’Al Dhafra aux Emirats. Photos © Staff Sgt. Daniel Snider (Source).

Au dessus de l’Irak, le 8 janvier 2016, le 340th EARS ravitaille un Rafale M. L’opération Inherent Resolve met en œuvre une importante coalition en lutte contre les forces de l’état islamique.

Photo © Tech. Sgt. Nathan Lipscomb (Source).

L’USAF ravitaille régulièrement en vol des Rafale de l’Armée de l’Air ou de la Marine nationale

Ravitaillements en vol en images …

Un Rafale emporte jusqu’à 11000 litres de carburant

Juin 2017. Un KC-10 délivre du carburant au profit de Rafale M de la Marine Nationale. Photos © Staff Sgt. Michael Battles (Sources)

Une prise de contact trop violente avec le panier peut faire partir une onde du panier vers le ravitailleur. Le tuyau qui d’abord porte cette onde loin de l’avion, ramène cette dernière avec plus de violence encore. Lors de son retour, l’onde du tuyau fouette de haut en bas et peut arracher le panier.
Ce Rafale emporte des GBU-12, ainsi qu’un pod Damoclès de désignation laser. 3 réservoirs supplémentaires de 2000 litres chacun procurent à l’avion une excellente autonomie
4 à 5 minutes sont nécessaires pour faire le plein d’un Rafale, même équipé de 3 bidons de 2000 litres.

La répartition interne du carburant est la suivante : A l’avant, 693 litres / 554 Kg (gauche), 652 litres /522 Kg (droit). Dans la voilure : 715 litres / 588 Kg (gauche), 715 litres /588 Kg (droit). Une nourrice fournit également 1053 litres / 842 Kg (gauche) et 1277 litres / 1022 Kg (droit). La dérive contient 130 litres / 104 Kg.

Une autonomie de près de 11 heures

Octobre 2016. Autre ravitaillement en vol d’un Rafale par un KC-10 Extender de l’USAF. Photo © Senior Airman Tyler Woodward (source). Ce jour-là, le tanker ravitaillera également de F-16A danois, des EA-6B Prowler et un B-52 Stratofortress.

Un KC-135 Stratotanker délivre du carburant au dessus de l’Irak. Staff Sgt. Douglas Ellis (Source)
Aout 2019, un Rafale ravitaille sur un KC-10 © Staff Sgt. Chris Drzazgowski (Source)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!