A Mérignac, en Gironde, l’opération d’assemblage final du Rafale occupe un tiers du cycle de fabrication de l’appareil.

Cette opération dure 8 mois, aux usines Dassault situées à proximité de l’aéroport.

Renforcé par un bureau d’études de soutien à la production, le site assure également les opérations de peinture et d’essais en vols. L’occasion pour Vincent Massé, Bastien Engerbeau et Guillaume Carré de suivre l’activité des livraisons et réceptions des nouveaux appareils.

Retour sur quelques clichés réalisés ces 3 dernières années en bout de piste de Bordeaux Mérignac …

Touché des roues pour ce Rafale C sur la piste de Mérignac.
Les vols d’essais et de réceptions se mêlent au trafic civil de l’aéroport.
Le Rafale M38 au roulage devant les installations de la Sabena. Tour de piste à Mérignac.
Décollage plein charge post combustion pour ce Rafale C. Les réacteurs M-88 développent chacun 7,5 tonnes de poussée.
Premier appareil livré au standard F3 à la Marine Nationale : le Rafale M40, ici pris en charge par les mécaniciens avant un vol de réception.
Configuration peu courante pour ce Rafale M42, équipé d’un unique réservoir pendulaire largable de 2000 litres. Habituellement, la configuration dite « fox » consiste en un réservoir de 1250 litres à capacité de vol supersonique. Tour de piste à Mérignac.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!