Du 19 avril au 17 mai 1993, le Rafale M01 effectue 31 catapultages et appontages …

Quelque part au large de Toulon, le prototype Rafale M01 réalise divers essais d’appontages, de catapultages et de mise en oeuvre à bord du porte-avions Foch.

Le M01 effectue son premier vol le  avec Yves Kerhervé, pilote d’essai marine chez Dassault aux commandes.

Les 39 premiers tests de catapultages et 4 premiers tests d’appontages simulés sur piste (ASSP) s’effectuent du 8 juillet au 23 septembre 1992. Ils se déroulent aux États-Unis sur la base du Naval Air Warfare Center de Lakehurst dans le New Jersey puis de celui de Patuxent River dans le Maryland. Ces bases d’essais disposent d’une piste équipée d’une catapulte identique à celles des porte-avions américains et permettent de simuler des catapultages à partir de la terre.

Le Rafale M01 mène deux autres campagnes d’essais avec des charges lourdes aux États-Unis en janvier et mars 1993.

Le  à 14h43 sur le Foch, Yves Kerhervé effectue le premier appontage d’un Rafale M. Il réalise le premier catapultage le lendemain.

Les ingénieurs équipent le Foch d’un mini-tremplin afin de compenser sa plus faible longueur (257 m, dont 50 m de catapultes) par rapport au futur porte-avions nucléaire Charles-de-Gaulle (261 m, mais 75 m de catapultes).

Le Foch (indicatif R99), finira sa carrière dans la Marine Nationale en 2000, date à laquelle il sera vendu au Brésil, après avoir sillonné les mers depuis 1963.

Photos © ECPA – www.ecpad.fr 

Retrouvez d’autres photos du Rafale M01 par ici.

On peut apercevoir sur le Rafale M01 les marquages relatifs aux essais réalisés aux USA, à Lakehurst.

Le Rafale M01 au catapultage. Rafale sur le Foch en 1993

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!