Omnirole-Rafale.com a soufflé sa première bougie cette année. A cette occasion, nous avons eu la chance de pouvoir interroger « Babouc » sur son métier de pilote de chasse et présentateur Rafale.

Pilote de chasse à 22 ans, dans l’Armée de l’Air depuis 1999.

Mon Capitaine, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? « Je suis le capitaine Sébastien « Babouc » Nativel, pilote de chasse et présentateur technique du Rafale de l’Armée de l’Air pour les saisons 2018 et 2019 ».

 De l’île de La Réunion d’où vous êtes originaire, à Saint Dizier, quel a été votre parcours ? « Je suis originaire du Tampon. J’y ai passé mon baccalauréat et ai passé les sélection EOPN pour intégrer l’Armée de l’Air en tant qu’élève pilote. Puis j’ai suivi le cursus standard des écoles pour être breveté pilote de chasse à l’âge de 22 ans et être affecté en unité opérationnelle ».

 Nous avons tous admiré la vidéo de votre survol en Rafale de votre île natale en janvier dernier, quels sentiments avez-vous éprouvé ? « Une joie immense mais de la concentration également car pas le droit à l’erreur, surtout pour un vol comme celui-ci qui parait facile mais qui est très « regardé ». Je ne m’en suis vraiment rendu compte qu’après coup… »

L’Armée de l’Air mène une active promotion de ses métiers (https://devenir-aviateur.fr/), que conseilleriez-vous à un jeune qui veut devenir pilote de Rafale ? « Je lui conseille de bien se renseigner avant de prendre contact avec l’Armée de l’Air pour avoir une petite idée du type de carrière qu’il souhaite embrasser. Je lui conseille d’être motivé et de ne pas avoir peur de se remettre en question. Mais je lui dis qu’il faut qu’il s’accroche à ses rêves tout en se donnant les moyens de les réaliser. Ça en vaut tellement la peine… »

En vol on voit de tout et on vit des choses incroyables. Quel est votre plus beau souvenir ? « Il y en a tellement. Mais mon vol au-dessus de chez moi arrive en première position je pense ».

 

« L’équipe de mécaniciens du RSD est, je pense, le moteur principal de ce succès. »

 

Vous êtes passé du Mirage 2000N au Rafale en 2011, comment s’est passé cette transition ? « En fait je suis passé du 2000N au 2000D puis au Rafale. J’ai été affecté 2 ans au 3/3 « Ardennes ».  La transition au Rafale a été incroyable. C’est la génération au dessus. Tout ou presque est mieux. Mais la remise en question personnelle est difficile car il y a beaucoup de travail ».

Pilote démonstrateur « Rafale Solo Display » en 2018, 3100 heures de vol.

Pourquoi devenir pilote démonstrateur ? « Pour plusieurs raisons. Démonstrateur veut dire représenter le savoir faire des pilotes de chasse de l’Armée de l’Air. Quel honneur donc de représenter mes camarades. Ensuite c’est de présenter le magnifique avion qu’est le Rafale, donc le savoir faire de l’industrie aéronautique française. C’est de partager une passion avec un public. Et bien sûr quel bonheur de pouvoir piloter une machine telle que celle-ci dans l’intégralité de son enveloppe de vol… »

Comment se prépare-t-on à 9 minutes de présentation avec des facteurs de charges allant de +10 à -3g ? « On se prépare physiquement et mentalement. Pour ceci, chaque « tator » a le privilège d’avoir un coach sportif qui est primordial pour cette phase qui dure plusieurs mois ».

Quelles sont d’après vous les raisons d’un tel succès pour le RSD ? « Sa simplicité, sa cohésion et son accessibilité. L’équipe de mécaniciens du RSD est je pense le moteur principal de ce succès ».

Cette année marque les 10 ans du Rafale Solo Display, vous succédez à 4 pilotes talentueux, quelles sont vos impressions ? « J’en suis honoré bien sûr. J’espère ne pas les décevoir ».

Ci-dessus, les 4 pilotes démonstrateurs de 2009 à 2019 – Ci-dessous le démo faite par le Capitaine Nativel à l’occasion des 10 ans célébrés sur la base de Saint Dizier en mai 2019 © Patrice Dochain

Cet anniversaire vous a donné l’occasion il y a quelques jours, de rencontrer d’anciens pilotes de Rafale, dont les pionniers qu’ont été Guy MITAUX-MAUROUARD, Yves KERHERVE, Eric GERARD et Philippe DUCHATEAU. Que peuvent se raconter des pilotes de Rafale ? « Des anecdotes sur un essai, une présentation… des conversations de passionnés ».

Debout de gauche à droite : Philippe DUCHATEAU, Eric GERARD, Yves KERHERVE et Guy MITAUX-MAUROUARD  – © Laurent TARLET

Le Standard F3-R est actuellement en déploiement. A chaque évolution, on parle d’un avion « nouveau ». Que cela représente-t-il en termes d’instruction ? « Une remise en question totale car il va falloir maîtriser ce nouveau standard et adapter l’instruction en conséquence ».

Un pilote passionné.

Y a-t-il un (autre) avion que vous rêveriez de piloter un jour ? « Le F14 pour ce qui est des jets. Le Farman 192 qui a réalisé la première liaison Métropole –Réunion en 1929 et le Morane H de Roland Garros bien sûr ».

Le Morane H de Roland Garros, ici photographié à la Ferté Alais © Laurent Querite et Nick Jennings

Ci-dessous, F-14A Tomcat exposé à Titusville (Valiant Air Command Warbird Museum) et le prototype F-14D exposé à New York sur le porte avions USS Intrepid – © Thierry MurciaLandry Dellis

Farman 192 exposé au musée de l’Air et de l’Espace en 2010 – © Arnaud Lambert via Wikimedia.

En plus d’être un excellent pilote, on a pu vous voir chanter et jouer de la guitare. Comment vous est venue cette passion pour la musique ? « Je fais de la musique depuis tout petit. Tout comme je suis passionné d’aviation depuis mon plus jeune âge ».

Notre site web souffle sa première bougie cette année et rassemble de plus en plus de passionnés. Quel regard porte le professionnel que vous êtes sur un tel engouement ? « Ce sont des sites comme le votre qui font vivre cette passion pour le Rafale, et pour l’aviation en général. Je vous encourage donc à continuer ».

Un dernier mot pour toute l’équipe du RSD ? « A LA CHASSE… »

Un grand merci d’avoir bien voulu nous consacrer quelques instants, et au plaisir de vous retrouver sur les tarmacs. Merci Mon Capitaine.

 

NDLR : remerciements tout particuliers à nos contributeurs, Joris Roulph, Laurent Querité, Nick Jennings, Landry Dellis, Thierry Murcia. Vous aussi êtes passionnés ? Rejoignez notre groupe Flickr et Facebook ! 😉 … retrouvez également d’autres photos des saisons 2009 à 2019 par ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!