Une année record pour le secteur aéronautique français !

Dans son communiqué financier du 27 février 2020, le constructeur annonce avoir assemblé le plus grand nombre d’appareils depuis 1999. Ainsi, Dassault livre 26 Rafale en 2019, tous l’ont été pour le marché des exportations : Egypte, Inde et Qatar.

Habituellement, Dassault livre en moyenne 11 Rafale par an. Cependant, les 3 contrats exports obligent désormais le constructeur à augmenter ses cadences de production afin de satisfaire la demande.

Dans le détail, Dassault livre le dernier Rafale égyptien, 21 machines pour le Qatar et 4 pour l’Inde.

Le chiffre d’affaires 2019, porté par ses livraisons, s’élève à 7 341 millions d’euros en hausse de 44% par apport à 2018.

Dassault livre 26 Rafale en 2019 © Philippe AMIEL

Au 31 décembre 2019, le carnet de commande de Rafale restant à livrer s’élève à 75 Rafale, dont 28 pour la France et 47 destinés à l’export.

L’Egypte dispose ainsi de l’ensemble des 24 appareils commandés. Ceux-ci stationnent désormais sur la base aérienne de Gebel El Basur (Jabal al Bāsūr).

Les images de Rafale en Egypte ne sont pas nombreuses. Celle-ci provient d’une capture d’écran d’une vidéo publiée à l’occasion d’un exercice début 2020. On y voit un Rafale DM aux côtés d’un F-16C dont l’Egypte s’est porté acquéreur de 220 exemplaires depuis 1980.
La base aérienne de Gebel El Basur en Egypte (Google Maps 2020). On peut y apercevoir quelques Rafale devant leurs hangars.

Le Qatar, quant à lui, met en oeuvre une vingtaine de Rafale dont le stationnement est assuré sur la base de Dukhan (Tamim Air Base). Ces appareils ont ainsi rejoint une force aérienne équipée de 12 Mirage 2000-5, 6 Alphajet, 8 Boeing C-17, 4 C-130J et 24 Pilatus PC-21.

Les images de Rafale au Qatar sont rares. Avec l’arrivée prochaine des Typhoon ou des F-15QA, peut-être en aurons-nous de nouvelles …

Enfin, les premiers Rafale indiens devraient rejoindre leur base de stationnement, Ambala, courant mai 2020, si toutefois les mesures prises pour endiguer l’épidémie de Coronavirus ne reportent pas les premiers convoyages.

Positionnement des bases aériennes indiennes en 2019

Photo de l’article : © Swiderek MaciejkaBordeaux Mérignac Spotter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!