Des Rafale de Landivisiau font escale en Suisse.


Les 20 et 21 juin 2018, quatre Rafale Marine ont fait une halte sur la base aérienne de Meiringen. L’occasion pour nos « marins » de s’entraîner au vol en conditions alpines, et de pratiquer un terrain d’aviation réputé « complexe ».

Rafale Marine en Suisse en 2018

Située dans la vallée de l’Aar, au nord de collines dans lesquelles ont été creusées des installations souterraines, la base aérienne de Meiringen fut aménagée progressivement à partir des années 1940. Elle abrite actuellement deux escadrons de chasse de la force aérienne suisse, le Fliegerstaffel 8 (sur Northrop F-5E) et le Fliegerstaffel 11 (sur McDonnell Douglas F/A-18C et F/A-18D). Source.

Le Fliegerstaffel 11, tout comme la Flottille 11F, est membre actif « NATO Tigers » depuis 1961.

L’activité de la force aérienne suisse débute en juillet 1914. Événement souvent ignoré, elle conduit un certain nombre de combats aériens contre la Luftwaffe allemande en 1940 pour empêcher les intrusions de Messerschmitt revenant de France.

Durant la guerre froide, la Suisse s’équipe de 61 Mirage III de fabrication française.

Aujourd’hui, les missions des Forces aériennes suisses sont la sauvegarde de la souveraineté sur l’espace aérien (service de police aérienne et défense aérienne), le transport aérien et la reconnaissance aérienne.

Si l’Armée de l’Air collabore régulièrement avec la force aérienne suisse à travers des exercices tels que « Epervier » depuis 2008, il est cependant plus rare d’observer des appareils de la Marine Nationale française sur le territoire helvète.

Des Rafale Marine en Suisse, aux côtés de F-18.

 

        Photos © Eva Pache

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!