Ces jours-ci, tout le monde ou presque souffre de la canicule. Mais comment ça se passe pour nos amis pilotes à l’intérieur des Rafale ?

Il faut savoir qu’un Rafale, c’est comme une voiture de luxe, il est équipé de beaucoup d’options : ordinateurs de bord, siège réglable en hauteur, anti-dérapage, aide au stationnement, GPS, alerte « radars », siège éjectable pour les personnes indésirables, etc… et il dispose également de la climatisation !

Mais comment marche-t-elle ? Le sujet est peu documenté, tâchons de le vulgariser avec les moyens du bord …

Une fois les moteurs en route, l’air est prélevé au niveau du compresseur et passe dans un échangeur air-air afin de commencer à le refroidir.

Divisé en 2 flux, la première partie sert à réguler la température moteur et l’autre se dirige vers un nouveau refroidisseur, pour y être comprimé. S’en suit alors un nouvel échangeur ou un évaporateur.

A la sortie de cet évaporateur, l’air est détendu et baisse ainsi en température avant d’être asséché et diffusé en cabine.

Pour conserver la climatisation au sol, il faut conserver en fonctionnement l’APU (nécessaire à la mise en route des M88). Ainsi, le pilote peut climatiser le cockpit.

Par contre, si les moteurs sont à l’arrêt, les équipements du Rafale peuvent bénéficier d’un groupe auxiliaire, un ACU (Air Conditionning Unit). Le CF33 de l’équipementier Guinault-Lebrun permet de diffuser un air froid (10°) ou anti-condensation (28°).

Sources : www.guinault-lebrun.com – Photos : © Paul MARAIS-HAYERPhilippe AMIEL

Vous l’aurez compris, même en période de canicule, nos pilotes peuvent voler à l’abris de la chaleur !

One thought to “Comment ça se passe dans le Rafale pendant la canicule ?”

  • William

    Merci pour ces explications sur le système de gestion de la clim de cockpit d’un Rafale.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!