L’EVAA souffle ses bougies.

Le samedi 06 octobre, la base aérienne de Salon de Provence organisait les 50 ans d’existence de l’Equipe de Voltige de l’Armée de l’Air.

L’histoire commence au début des années 60 avec des monoplans Nord 3202 capables de participer aux compétitions internationales de voltige. En 1968, l’EVAA s’équipe de Stampe SV4, puis de Cap 10 en 1970.

Du Cap 10 au Cap 232, c’est aujourd’hui sur Extra 330SC qu’évolue l’équipe qui accumule les victoires en compétitions, dont 8 titres de champion du monde, en individuel et par équipe.

Les performances de l’Extra 330 en font une parfaite machine de voltige aérienne :

  • Masse maximum au décollage : 868 kg
  • Moteur : Lycoming de 300 ch
  • Altitude de service : 4875 m
  • Vitesse maximum : 407 km/h
  • Autonomie : 944 km
  • Taux de roulis : 400 degrés par seconde !
Extra 330 au meeting national de l’air d’Orange en 2019 © Sébastien Léonard

Suivez l’équipe de voltige de l’Armée de l’Air ici.

Photos – © Anthony Lacour, Hervé Dermoune et Paul Marais-Hayer.

Passage grande vitesse du Capitaine « Babouc » Nativel
Les fumigènes sont produits par les « Smokewinders« , souvent installés sur les appareils du Rafale Solo Display.
50 ans de voltige aérienne pour l’EVAA © Paul Marais Hayer

Le Rafale Solo Display aux 50 ans de l’EVAA. L’appareil se pose dans cette configuration en moins de 450 mètres © Anthony Lacour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!