F-15E, Typhoon, Rafale et F-35 se sont retrouvés fin novembre au Royaume-Uni.

Organisé par la Royal Air Force, l’exercice Point blank 2018 regroupait 40 appareils. 4 Rafale du 2/30 Normandie Niemen appuyaient le dispositif pour la première fois. Par ailleurs, se sont également des F-35B du 617th Squadron de la Royal Air Force qui apparaissaient pour la première fois.

Les F-35 ne devraient être déclarés opérationnels qu’à la fin de l’année 2018.

Stationnés sur la base de Lakenheath, les Rafale ont eu l’occasion de mener un certain nombre de missions conjointes. Simulacres de combats aériens et tirs de missiles étaient au programme.

« Il est essentiel que nos trois pays s’entraînent ensemble pour tirer le meilleur parti de ces systèmes« , a déclaré le général français Luc De Rancourt. Le commandant du 617th Squadron, le Wing Commander John « Butch » Butcher d’ajouter : « This particular exercise is different to any ones that we’ve done previously because of the threats that are out there.  It’s the first time we’ve done a peer exercise and that we’ve worked alongside French and US partners« .

Photos © RAFUSAF Senior Airman luke MilanoStaff Sgt Alex Echols et Tech. Sgt. Matthew Plew 

Boeing F-15E, Lockheed Martin F-35B et Dassault Rafale en formation
F-15E de Lakenheath AB, F-35B de Marham et Rafale de Mont de Marsan
La Royal Air Force dispose de 10 Airbus A-330 MRTT « Voyager ». Le consortium Air Tanker assure leur mise en oeuvre et complète sa flotte avec 4 autres A330 loués aux sociétés Thomas Cook, Tui Airlines et Jet2.com. Les tankers britanniques stationnent sur la base de RAF Brize Norton.

Les chefs de détachements français, anglais et américains lors de l’exercice Point blank 2018

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!